Faut-il acheter une voiture électrique ?

Les voitures électriques gagnent de plus en plus de terrain sur le marché de l’automobile depuis ces dernières années. Ce type de motorisation présente effectivement de nombreux avantages, notamment en termes d’écologie et de bonus écologique. Toutefois, comme tout équipement, l’achat d’une voiture électrique ne convient pas forcément à tout le monde. La question qui se pose est donc : faut-il passer aux voitures électriques ?

Les freins à l’achat d’une voiture électrique

Dans un monde où la plupart de la population se soucie de plus en plus de l’écologie, les voitures polluantes, alimentées à l’essence ou au diesel ne seront peut-être plus les bienvenues d’ici quelques années. Raison pour laquelle, aujourd’hui, presque tous les constructeurs automobiles investissent énormément sur la recherche et développement de nouveaux types de motorisations plus soucieux de l’environnement. Presque tous disposent aujourd’hui d’au moins un modèle de voitures à propulsions 100 % électriques dans son catalogue. Certains manufacturiers se spécialisent même dans la production de ce type de véhicule. Ce qui rend plus facile le choix et l’accès à ce type de motorisation. Toutefois, de nombreux particuliers hésitent encore à franchir le pas et opter pour une voiture alimentée à l’énergie naturelle. Le frein principal à l’achat de ce type de véhicule reste toujours l’autonomie proposée et le nombre de points de recharges disponible.

Les nouvelles innovations

Toutefois, conscients de ce problème, les constructeurs fabriquent actuellement des modèles disposant d’une autonomie raisonnable en condition réelle d’utilisations. D’ailleurs, grâce à des recherches plus poussées en termes technologie batterie, les derniers modèles de voitures électriques qui ont atteint les marchés commencent aujourd’hui à proposer des batteries pouvant permettre de rouler jusqu’à plusieurs centaines de kilomètres. En ce qui concerne les bornes de recharges, là encore, les constructeurs automobiles misent énormément sur les recherches concernant la meilleure façon de recharger leurs véhicules « zéro émission ». Certaines marques proposent à présent des équipements de recharges pouvant recharger la voiture en seulement quelques heures, et ce, sur une prise domestique.

Les aides écologiques de l’État

Le nombre de bornes de recharges ne cesse également de monter graduellement. Et pour inciter es consommateurs à opter pour cette mobilité verte, l’État n’hésite pas à prendre des initiatives à renforcer le réseau actuel. De plus, à l’achat de chaque modèle, de nombreux pays de l’Union européenne proposent désormais des aides à l’achat, encourageant les consommateurs à opter pour la mobilité à énergie verte. Des bonus écologiques pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros en fonction de la législation en vigueur. Côté rentabilité, à la différence des voitures thermiques qui consomment généralement entre 5 à 9 litres aux cent kilomètres, les voitures électriques consomment seulement quelques kWh d’énergie pour parcourir les mêmes kilomètres.

5 conseils pour vendre sa voiture à un particulier
Conseils pour conduire en cas d’orage et de pluie